Carbone organique dissous dans des lagons d'atoll, par combustion catalytique à haute température et par spectrophotométrie - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles Comptes Rendus Géoscience Year : 1997

Dissolved organic carbon in coral-reef lagoons, by high temperature catalytic oxidation and UV spectrometry

Carbone organique dissous dans des lagons d'atoll, par combustion catalytique à haute température et par spectrophotométrie

Abstract

Two surveys were carried out on ten atolls in the Tuamotu archipelago (French Polynesia, Pacific Ocean). In vitro UV (250–400 nm) spectra of water samples gave absorption at 254 nm, A254, and spectrum slope, S⋆ (computed from In Aλ versus λ).These two descriptors are negatively correlated, and data points are arrayed along a hyperbola spanned between an oceanic pole (high S⋆, low A254) and a confined pole (low 5⋆, high A254). Dissolved organic carbon (DOC) concentrations, [C], as assessed by HTCO, exhibit a narrow range (0.7–1.0 mg C.L−1 for most lagoons) contrasting with the wide diversity of optical characteristics. [C] and A254 are positively correlated, with a significant intercept (0.5 mg C.L−1) representing non-chromophoric DOC. Carbon-specific absorption, ε254 increases (from 0.4 to 1.3 m2.g−1) with increasing [C], mainly according to the literature) owing to increased average molecular weight (MW) of the chromophoric DOC fraction, which also lowers S⋆. Our optical data thus illustrate a gradient of confinement (or residence time) that corresponds to a continuum in DOC nature, especially in MW and hence in bioavailability. Optical methods are confirmed as quick and effective means of assessing DOM distribution.
Deux campagnes ont prospecté dix lagons d'atoll des Tuamotu (Polynésie française, océan Pacifique). Sur des échantillons d'eau, le spectre UV (250-400 nm) in vitro est décrit par l'absorption à 254 nm, A25,i, et la pente, S* (régression de ln:\ vs Î.). Ces deux descripteurs sont négativement corrélés. Les points s'organisent le long d'une hyperbole entre un pôle océanique (fort S*, faible A254) et un pôle confiné (faible S*, fort A254). Le carbone organique dissous (COD) présente des concentrations ([Cl. déterminées par HTCO) peu variables (0, 7-1,0 mg C.L 1), contrastant avec la large diversité des propriétés optiques. [C] et A254 ont une corrélation positive, avec une ordonnée à l'origine significative {0,5 mg c.L-') correspondant à une fraction« non chromophorique ,, du COD. L'absorption spécifique ramenée au carbone, 8254, croît (de 0,4 à 1,3 m2.g-1) pour des [Cl croissantes, surtout (d'après la littérature) en relation avec une augmen-tation du poids moléculaire moyen, qui abaisse les valeurs de S*. Nos mesures optiques décrivent ainsi un gradient de confinement (ou de temps de séjour) qui correspond à un continuum dans la nature du COD, dont son poids moléculaire et donc sa susceptibilité à une action biologique. Cette méthode rapide confirme son efficacité pour la description de la distribution de la MOD.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pages et al 1997 CRAS B.pdf (1.24 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-02062734 , version 1 (09-03-2019)

Licence

Attribution

Identifiers

Cite

Jean Pagès, Jean-Pascal Torreton, Richard Sempere. Carbone organique dissous dans des lagons d'atoll, par combustion catalytique à haute température et par spectrophotométrie. Comptes Rendus Géoscience, 1997, 324 (11), pp.915-922. ⟨10.1016/S1251-8050(97)82505-0⟩. ⟨hal-02062734⟩
73 View
145 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More