Tourbières naturelles et anthropiques depuis 15 000 ans : Bilan des datations 14 C et comparaison avec les données bioclimatiques et archéologiques (Morvan, Forez, Devès, Mézenc) - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles Bourgogne-Franche-Comté Nature Year : 2021

Natural and anthropogenic mires since 15,000 years: A synthesis based on radiocarbon dating, bioclimate and archaeological data (Morvan, Forez, Devès, Mézenc)

Tourbières naturelles et anthropiques depuis 15 000 ans : Bilan des datations 14 C et comparaison avec les données bioclimatiques et archéologiques (Morvan, Forez, Devès, Mézenc)

Abstract

This article presents a synthesis of mire initiation since the last 15,000 years (Late Glacial and Holocene) in the Eastern Massif central (France). This work proposes an analysis of the chronological distribution of newly formed mires based on a dataset of 112 radiocarbon ages (14C). The results are compared with long-term land cover changes described by regional palaeoenvironmental (palynology and macrofossils), used to evaluate the degree of landscape openness and anthropization (Anthropogenic Impact Factor = FIA), and by archaeological studies. Various cases of mire initiation were highlighted during the studied period. Some peat accumulation examples occurred early (from 15,000 to 12,700 years before present), then a major generation of mires established during the postglacial warming. This generation (10,000 to 7,000 years before present) is represented by fens (minerogenous) derived from terrestrialized lakes and by bogs (ombrogenous) formed by paludifi cation. A second major generation is well documented during the last 4,200 years, and still increases in the last 2,800 years. During this phase, human activities favoured more or less directly the establishment of small bogs (behind low stone walls, raised causeways, in abandoned drainage systems) and fens (often on former ponds). All these cases are especially highlighted in the Mézenc Massif (Southern Massif central) which could be considered as a conservatory for the history of ecosystems, biodiversity and landscape evolutions.
Cet article propose un bilan du développement des tourbières depuis 15 000 avant le présent (Tardiglaciaire et Holocène) à l'échelle de l'Est du Massif central (France). Ce travail se base sur une analyse des dates d'apparition des tourbières grâce à une base de données comprenant 112 sites datés par le radiocarbone (14 C). Les résultats obtenus sont comparés aux évolutions de la couverture végétale documentées par les études paléoenvironnementales (pollen et macro-restes végétaux), grâce au calcul de facteurs d'ouverture et d'anthropisation du paysage (Facteurs d'Impact Anthropique = FIA), et avec les données archéologiques régionales disponibles. Une diversité de modalités de mise en place des tourbières apparaît au cours de la période considérée. Quelques sites présentent des accumulations de tourbe précoces (de 15 000 à 12 700 avant le présent), puis une nouvelle phase de formation de tourbières se développe durant le réchauffement climatique post-glaciaire. Cette génération (10 000 à 7 000 avant le présent) présente des tourbières planes (minérogènes) issues de l'atterrissement d'anciens lacs et des tourbières bombées (ombrogènes) formées par paludifi cation. Une seconde phase majeure de formation de tourbières est documentée depuis 4 200 ans, avec un nombre croissant de nouvelles tourbières durant les 2 800 dernières années. Durant cette phase, les activités humaines ont directement ou indirectement favorisé l'apparition de petites tourbières bombées (à l'arrière de murets, de chaussées surélevées, dans des zones drainées puis abandonnées) ou de tourbières planes (souvent installées sur d'anciens étangs). Tous ces cas sont particulièrement bien représentés dans le massif du Mézenc (Sud du Massif central) qui constitue un véritable conservatoire pour l'histoire des écosystèmes, de la biodiversité et de l'évolution des paysages.
No file

Dates and versions

hal-03337437 , version 1 (10-09-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03337437 , version 1

Cite

André-Marie Dendievel, Isabelle Jouffroy-Bapicot, Jacqueline Argant, Jacques-Louis de Beaulieu, Hervé Cubizolle. Tourbières naturelles et anthropiques depuis 15 000 ans : Bilan des datations 14 C et comparaison avec les données bioclimatiques et archéologiques (Morvan, Forez, Devès, Mézenc). Bourgogne-Franche-Comté Nature, 2021, 33, pp.235-246. ⟨hal-03337437⟩
157 View
6 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More