Contre la chronique d'une mort annoncée : le réalisme merveilleux dans le roman amérindien - Aix-Marseille Université Access content directly
Book Sections Year : 1998

Contre la chronique d'une mort annoncée : le réalisme merveilleux dans le roman amérindien

Abstract

« House Made of Dawn » (« La Maison de l’aube ») de N. Scott Momaday et « Ceremony » (« Cérémonie ») de Leslie Marmon Silko, « romans-cérémonies » qui ont marqué le mouvement de la Renaissance amérindienne dans les années soixante-dix, font intervenir des personnages blessés dans leur chair et dans leur âme. Les deux romans s’ouvrent par un voyage régressif : le retour à la réserve, étape initiale au travail de restructuration symbolique. Ce retour sur le territoire ancestral amorce le combat qui donne sa dynamique au roman : une lutte du réalisme merveilleux contre l’inflexion naturaliste du récit, qui programme la mort du protagoniste. Contre ce travail de la trame occidentale, le réalisme magique tente de restaurer l’ordre originel dont le protagoniste a été expulsé, gage de sa guérison.
Fichier principal
Vignette du fichier
Am. Renaiss (Réal^ merveil.).pdf (152.49 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01302710 , version 1 (14-04-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01302710 , version 1

Cite

Crystel Pinçonnat. Contre la chronique d'une mort annoncée : le réalisme merveilleux dans le roman amérindien. Xavier Garnier. Le Réalisme merveilleux, 25, L'Harmattan, pp.35-51, 1998, Itinéraires et Contacts de cultures, 2-7384-6451-3. ⟨hal-01302710⟩

Collections

UNIV-AMU
114 View
299 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More