Effets uro-néphrologiques des produits utilisés par les usagers de drogues : revue de la littérature et enquête pharmaco-épidémiologique en France et dans la région de Marseille - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles Néphrologie & Thérapeutique Year : 2017

Uro-and nephrotoxic effects of drugs of abuse: Literature review and pharmaco-epidemiological survey in France and in the Marseille area

Effets uro-néphrologiques des produits utilisés par les usagers de drogues : revue de la littérature et enquête pharmaco-épidémiologique en France et dans la région de Marseille

Abstract

A great diversification of drugs of abuse has been observed in recent years, both in the populations using them and in the types of drugs. Although dependency and psychiatric disorders associated with the abuse of these substances is well known, somatic complications, uro-nephrotoxicity in particular, are less recognized. We propose here an overview of the products used by drugs abusers in France, through the analysis of the national pharmaco-epidemiological study Observation des produits psychotropes illicites ou détournés de leur utilisation médicamenteuse (OPPIDUM). Among the 5003 patients who participated in this survey, 84% were on prescribed psychoactive substances, with indicators of abuse in 28% of cases; more than half of these patients had also been using drugs of abuse (mainly cannabis) in the previous week. We then describe the main urological and renal toxicities of these drugs, in particular of heroin, cocaine, cannabis, ecstasy, LSD, amphetamine, new designer drugs, ketamine and opiate substitution treatment. We finally present a pharmaco-epidemiological survey of patients hospitalized for drugs complications in nephrology at the university hospital of Marseille. Between 2000 and 2015, 22 patients aged 18 to 57 years were hospitalized for renal adverse effects of drugs of abuse, such as glomerulonephritides, focal segmental glomerulosclerosis, acute kidney injury or chronic kidney disease. The somatic complications of drugs participate in their dangerousness and should be a red flag. They should be systematically reported to the addictovigilance national network to allow the improvement of information given to the patients and the medical community, and to adapt the prevention and risk reduction policies.
L’abus de substances psychoactives (SPA) s’est diversifié ces dernières années, tant au niveau des populations concernées que des produits consommés. Si la dépendance et les troubles psychiatriques liés à la consommation de ces substances sont généralement connus, les complications somatiques, en particulier uro-néphrologiques, le sont moins. Nous proposons tout d’abord dans cette revue un état des lieux des SPA consommées par les usagers de drogue en France, à partir des données de l’étude nationale pharmaco-épidémiologique OPPIDUM (Observation des produits psychotropes illicites ou détournés de leur utilisation médicamenteuse). Parmi les 5003 patients interrogés, 84 % étaient consommateurs d’au moins une SPA médicamenteuse, avec des indicateurs d’abus dans 28 % des cas, et plus de la moitié avaient consommé une SPA non médicamenteuse (principalement du cannabis) la semaine précédente. Nous décrivons ensuite les complications urologiques et néphrologiques des principales SPA, telles que l’héroïne, la cocaïne, le cannabis, l’ecstasy, le LSD, les amphétamines, les nouveaux produits de synthèse, la kétamine et les médicaments de substitution aux opiacés. Nous présentons enfin une enquête pharmaco-épidémiologique concernant les patients hospitalisés en néphrologie adulte au CHU de Marseille pour des complications liées à l’abus de SPA. Entre 2000 et 2015, 22 patients âgés de 18 à 57 ans ont été hospitalisés pour des complications néphrologiques des SPA, telles que glomérulonéphrite aiguë, hyalinose segmentaire et focale, insuffisance rénale aiguë ou chronique. Les complications somatiques liées à l’usage des SPA participent à leur dangerosité et peuvent avoir une valeur d’alerte. Il est important que les professionnels de santé signalent au centre d’addictovigilance de leur territoire les complications sanitaires liées à l’usage des SPA, afin d’optimiser l’information donnée aux patients et aux professionnels de santé et d’adapter des programmes de prévention et de réduction des risques.
Fichier principal
Vignette du fichier
1-s2.0-S1769725517301694-main.pdf (361.32 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01629473 , version 1 (09-12-2017)

Identifiers

Cite

Marion Gully, Élisabeth Frauger, Michel Spadari, Liselotte Pochard, Vanessa Pauly, et al.. Effets uro-néphrologiques des produits utilisés par les usagers de drogues : revue de la littérature et enquête pharmaco-épidémiologique en France et dans la région de Marseille. Néphrologie & Thérapeutique, 2017, 13 (6), pp.429-438. ⟨10.1016/j.nephro.2017.01.024⟩. ⟨hal-01629473⟩

Collections

UNIV-AMU
306 View
5422 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More