De la migration saisonnière à la migration temporaire - Aix-Marseille Université Access content directly
Book Sections Year : 2018

De la migration saisonnière à la migration temporaire

Abstract

La migration de travail saisonnier permet donc depuis plusieurs décennies d’ajuster la production alimentaire à la taille des ménages qui ne cesse de croître. La taille des ménages mesurée dans les années 1960 est de trois à quatre personnes. Elle est de plus de 13 personnes en 2013 (DELAUNAY et al. 2013). Si les surfaces cultivées s’étendent aujourd’hui à l’ensemble du territoire, laissant très peu de place à la jachère, pratique souvent abandonnée, l’agriculture ne parvient cependant pas à nourrir les membres des ménages. Les activités extra-agricoles sont rapidement devenues nécessaires à la survie. Comme les opportunités de travail au village sont limitées, les ménages ont recours à la migration vers les centres urbains. La plupart des ménages ont aujourd’hui au moins un membre en migration durant la saison sèche.

Domains

Demography
Fichier principal
Vignette du fichier
2018_Delaunay et al.pdf (548.36 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01961464 , version 1 (19-12-2018)

Identifiers

Cite

Valérie Delaunay, Emmanuelle Engeli, Aurore Moullet, Claudine Sauvain-Dugerdil. De la migration saisonnière à la migration temporaire. Valérie Delaunay; Alice Desclaux; Cheikh Sokhna. Niakhar, mémoires et perspectives : recherches pluridisciplinaires sur le changement en Afrique, L'Harmattan-Sénégal, IRD, pp.240-245, 2018, 9782343156712, 9782709926690. ⟨hal-01961464⟩
150 View
280 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More