Tumeurs épithéliales de l’ovaire : préservation de la fertilité. Article rédigé sur la base de la recommandation nationale de bonnes pratiques cliniques en cancérologie intitulée « Conduites à tenir initiales devant des patientes atteintes d’un cancer épithélial de l’ovaire » élaborée par FRANCOGYN, CNGOF, SFOG, GINECO-ARCAGY sous l’égide du CNGOF et labellisée par l’INCa - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie Year : 2019

Tumeurs épithéliales de l’ovaire : préservation de la fertilité. Article rédigé sur la base de la recommandation nationale de bonnes pratiques cliniques en cancérologie intitulée « Conduites à tenir initiales devant des patientes atteintes d’un cancer épithélial de l’ovaire » élaborée par FRANCOGYN, CNGOF, SFOG, GINECO-ARCAGY sous l’égide du CNGOF et labellisée par l’INCa

Abstract

Objectives To study the methods and strategies of fertility preservation in young women with stage I epithelial ovarian cancer (EOC), in order to provide recommendations for clinical practice. Methods The PubMed database was searched for english and french language articles, between 2005 and 2001, according to predefined search equations. Results Young patients with stage IA EOC willing to conceive should be informed that conservative treatment (contralateral ovary and salpinx, uterus) is possible (Grade C), associated with a 6 % to 13 % recurrence risk (Grade C) on the remaining ovary. This conservative surgical treatment includes adnexectomy, peritoneal and lymph node staging for all subtypes, and additional endometrial curettage for endometriosis and mucinous subtypes (Grade C). In case of positive staging conservative treatment is not possible. In case of mucinous EOC with an infiltrative pattern, lymph node staging is not necessary. Multidisciplinary analysis (including oncologists and reproductive medicine specialists) of the risk-benefit balance for a conservative surgery is recommended and must rely on a complete final pathology report (Grade C). No recommendation on bilateral adnexectomy and uterine conservation to allow pregnancy using egg donation can be provided in case of low-grade stage IA EOC, in the absence of data. Bilateral adnexectomy and uterine conservation to allow pregnancy using egg donation can be offered in case of serous, mucinous or endometrioid high-grade FIGO stage IA or low-grade FIGO stage IC1 or IC2 EOC (Grade C). Preservation of the uterus and contralateral ovary and Fallopian tube can be discussed with a specialized rare ovarian tumors multidiciplinary staff in case of clear cell stage I EOC.
Objectifs Étudier les modalités et stratégies de préservation de la fertilité pour une femme jeune en cas de cancer de l’ovaire stade I en vue d’émettre des recommandations à l’usage des praticiens. Méthodes Recherche bibliographique en langue française et anglaise effectuée par consultation de la base de données PubMed entre 2005 et 2017, selon les équations de recherche prédéfinies. Résultats Il est recommandé d’informer les patientes atteintes d’un cancer de l’ovaire de stade IA en âge de procréer sur les possibilités d’un traitement conservateur (Grade C), cette stratégie étant associée à un risque de récidive compris entre 6 % et 13 % au niveau de l’ovaire controlatéral. Un traitement chirurgical conservateur de l’utérus et de l’annexe controlatérale après annexectomie unilatérale peut être proposé pour un cancer de l’ovaire stade IA de bas grade chez une femme en âge de procréer, à la condition d’une stadification négative (péritonéale et ganglionnaire complète pour toutes les histologies et associée à un curetage utérin pour les sous-types histologiques endométrioïde et mucineux) (Grade C). Pour le cas particulier du cancer ovarien mucineux expansif, la stadification ganglionnaire n’est pas nécessaire. Une information sur le risque de récidive compris entre 6 % et 13 % au niveau de l’ovaire controlatéral est recommandée en cas de souhait de préservation de la fertilité (Grade C). Une évaluation de la balance bénéfices/risques d’une chirurgie conservatrice est recommandée sur une anatomopathologie définitive de façon multidisciplinaire entre oncologues (médical et/ou chirurgical) et un médecin de la reproduction (Grade C). En l’absence de données, aucune recommandation ne peut être formulée sur la stratégie d’annexectomie bilatérale avec préservation de l’utérus en vue d’un don d’ovocytes dans le cadre des cancers épithéliaux de l’ovaire de stade 1A de bas grade. Une annexectomie bilatérale avec préservation utérine peut être proposée afin d’envisager ultérieurement une grossesse par don d’ovocyte pour un cancer séreux, mucineux ou endométrioïde de l’ovaire de stades FIGO IA de haut grade ou FIGO IC1 ou IC2 de bas grade (Grade C). La préservation utérine et annexielle controlatérale peut être discutée au cas par cas en réunion de concertation pluridisciplinaire de tumeurs rares pour un cancer à cellules claires de stade I.
Fichier principal
Vignette du fichier
UZAN et al 2019.pdf (354.08 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02052945 , version 1 (28-02-2019)

Identifiers

Cite

C. Uzan, B. Courbiere, N. Chabbert-Buffet. Tumeurs épithéliales de l’ovaire : préservation de la fertilité. Article rédigé sur la base de la recommandation nationale de bonnes pratiques cliniques en cancérologie intitulée « Conduites à tenir initiales devant des patientes atteintes d’un cancer épithélial de l’ovaire » élaborée par FRANCOGYN, CNGOF, SFOG, GINECO-ARCAGY sous l’égide du CNGOF et labellisée par l’INCa. Gynécologie Obstétrique Fertilité & Sénologie, 2019, 47 (2), pp.180-186. ⟨10.1016/j.gofs.2018.12.004⟩. ⟨hal-02052945⟩
152 View
742 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More