La bienséance dans la comédie du Cinquecento, Sforza Oddi (1540-1611), "Prigione d'amore" (1576) - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles Théâtres du Monde Year : 2019

La bienséance dans la comédie du Cinquecento, Sforza Oddi (1540-1611), "Prigione d'amore" (1576)

Abstract

En 1558, Giovanni della Casa compose un traité entièrement consacré aux bonnes manières, le Trattato nel quale sotto persona d'un vecchio idiota ammaestrante un suo giovanetto, si ragiona de' modi che si debbono o tenere o schifare nella comune conversazione, cognominato galateo ovvero de' costumi. Ce Galatée connaît un succès immédiat dans l'Europe entière ; il est réédité, traduit, cité et le nom du personnage devient celui des traités de savoir-vivre. C'est dire combien la bienséance était une préoccupation de l'époque. Il en était de même au théâtre, notamment dans Prigione d'amore (1476) de Sforza Oddi. Notre propos se donne pour objectif d'analyser la place accordée à la bienséance, la transgression que celle-ci entraîne, pour déterminer le message véhiculé par la comédie.
Fichier principal
Vignette du fichier
TdM 29 Texte TP bienséance.pdf (204.97 Ko) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-02541742 , version 1 (27-04-2020)

Identifiers

  • HAL Id : hal-02541742 , version 1

Cite

Théa Picquet. La bienséance dans la comédie du Cinquecento, Sforza Oddi (1540-1611), "Prigione d'amore" (1576). Théâtres du Monde, 2019, Bienséance et malséance au théâtre, 29, pp.33-44. ⟨hal-02541742⟩
87 View
55 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More