Chrétiens d’Égypte, musulmans d’Éthiopie. - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles Médiévales Year : 2020

Chrétiens d’Égypte, musulmans d’Éthiopie.

Abstract

Diplomatic relations between the Christian kingdom of Ethiopia and the Islamic authorities in Cairo were closely linked to the rule of appointment of the head of the Ethiopian church by the patriarch of Alexandria. These relations enjoyed an unprecedented regularity under the reign of the Solomonic kings and the Mamluk sultans. At least thirteen Ethiopian embassies arrived in Cairo between 1274 and 1516, while four letters were sent by the sultan to Ethiopia, in addition to the patriarch’s correspondence with the Christian king, part of which was dictated by the sultan himself. The study of these interactions, and especially of the Ethiopian diplomatic letters copied in Arabic by Egyptian chroniclers, highlights an important aspect of their diplomatic relations: the multifaceted issue of the protection of Egypt’s Christians by the king of Ethiopia and of Ethiopia’s Muslims by the sultan of Egypt and Syria. The Solomonic diplomacy first formulated this mirroring of Egyptian and Ethiopian communities. It was updated however in the fourteenth and fifteenth centuries by several episodes of violence against the Christian subjects of the sultan and by the king’s wars against Muslim people in Ethiopia. Moreover, the Mamluk diplomacy endorsed it in the fifteenth century in its relations with the Christian king as well as with his Muslim challenger in eastern Ethiopia.
Les relations diplomatiques entre le royaume chrétien d’Éthiopie et les autorités islamiques du Caire, étroitement liées à la règle de nomination du métropolite de l’Église éthiopienne par le patriarche d’Alexandrie, connaissent une régularité sans précédent au temps des rois salomoniens et des sultans mamelouks. Entre 1274 et 1516, au moins treize ambassades éthiopiennes sont reçues au Caire et quatre lettres du sultan sont portées en Éthiopie par ses émissaires, en sus des lettres du patriarche au roi d’Éthiopie parfois écrites sur instruction du sultan. L’étude de ces échanges, et tout particulièrement des lettres des rois d’Éthiopie copiées en arabe par les chroniqueurs égyptiens, met en lumière un thème important de ces relations diplomatiques : la question croisée de la protection des chrétiens d’Égypte par le roi d’Éthiopie et de la protection des musulmans d’Éthiopie par le sultan d’Égypte et de Syrie. Élaborée par la diplomatie salomonienne, cette mise en miroir des communautés est réactualisée aux xive-xve siècles par les violences subies en Égypte par les sujets chrétiens du sultan comme par les guerres menées par le roi chrétien contre les musulmans d’Éthiopie. Au xve siècle, la diplomatie mamelouke se l’approprie à son tour, dans ses relations avec le roi chrétien comme avec son rival musulman établi dans l’est de l’Éthiopie.

Domains

History
No file

Dates and versions

hal-03503399 , version 1 (27-12-2021)

Identifiers

Cite

Julien Loiseau. Chrétiens d’Égypte, musulmans d’Éthiopie.. Médiévales, 2020, 79 (79), pp.37-68. ⟨10.4000/medievales.11066⟩. ⟨hal-03503399⟩
13 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More