Graal - Aix-Marseille Université Access content directly
Book Sections Year : 2019

Graal

Abstract

The expression "finding the Holy Grail" expresses the satisfaction of having found the most coveted and inaccessible object there is. However, the original meaning of this term "grail" in the Middle Ages was quite trivial. Attested as early as the eleventh century in its Latin form gradalis, the word refers to a large and hollow dish, or even a vase. One of the uses attributed to this dish was to present fish, and it is through this means that Chrétien de Troyes, in the twelfth century, is said to have integrated it into his Perceval or the...
L'expression trouver le Graal dit la satisfaction d'avoir débusqué l'objet le plus convoité et le plus inaccessible qui soit. Pourtant, l'acception première de ce terme de graal, au Moyen Âge, était tout à fait triviale. Attesté dès le XIe siècle sous sa forme latine gradalis, le mot désigne un plat large et creux, voire un vase. L'un des usages attribués à ce plat était de présenter le poisson, et c'est par ce biais que Chrétien de Troyes, au XIIe siècle, l'aurait intégré à son Perceval ou le Conte du Graal : le poisson, en tant que symbole chrétien, se prêtait à une réécriture de motifs merveilleux celtiques dans une thématique chrétienne. Ce plat serait un avatar du chaudron d'immortalité du Dagda (« le dieu bon », le dieu druide qui représente dans le panthéon irlandais la fonction sacerdotale), forme celtique du motif indoeuropéen de la corne d'abondance. Lié au sacré dès son origine, ce plat est entouré d'un décorum chrétien dans ce Conte du Graal, puisqu'il est exposé au cours d'une procession où il est accompagné d'un tailloir d'argent, de chandeliers et d'une lance qui saigne, objets qui peuvent rappeler l'Eucharistie, bien qu'on ne sache pas vraiment discerner s'il s'agissait là du propos de l'auteur. Demander « qui l'on sert » avec ce graal serait le moyen pour Perceval de rendre à la Terre Gaste (« stérile ») du Roi Pêcheur sa fertilité, et la santé au souverain lui-même. Il échoue et n'apprend que plus tard que ce plat contient en réalité une hostie qui constitue la seule nourriture quotidienne du père du Roi Pêcheur. Associé au sang qui goutte de la lance et contenant le corps du Christ, il devient un calice. Mais quoique doté d'une nouvelle symbolique, le graal de Chrétien demeure « un graal » (v. 235), dont l'article indéfini signifie bien qu'il n'est qu'un exemplaire, certes particulièrement somptueux, d'une catégorie d'objets.
No file

Dates and versions

hal-03548011 , version 1 (05-12-2023)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03548011 , version 1

Cite

Adeline Richard Duperray. Graal. Le Bonheur. Dictionnaire historique et critique, sous la direction de Michèle GALLY, 2019. ⟨hal-03548011⟩

Collections

UNIV-AMU
16 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More