Cartes et cartographie des ressentis et représentations d’individus : état des lieux, questions sémantiques et méthodologiques - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles M@ppemonde Year : 2020

Cartes et cartographie des ressentis et représentations d’individus : état des lieux, questions sémantiques et méthodologiques

Abstract

Mapping things such as feelings (e.g. discomfort) or representations of lived-spaces (risks) reported by people require substantial conceptual and technical baggage, which in turn requires a semantic and methodological focus. Given the increasing use of this type of mapping, this article will focus on the current state of research on the topic. Sometimes referred to as “mental maps”, does this expression accurately state what the researcher wants to represent? What objects are being mapped? A lexical clarification shows that the expression “a map of feelings and representations” is more precise. Furthermore, discussion about the methodological investigation and the analysis of the spatial dimension of this kind of data reveals that both a quantitative and a cartographic survey are needed. Ultimately, our research is of interest to not only scholars in applied research but also to territorial managers who need better tools to address urban planning and risk management.
La representación cartográfica de los sentimientos (malestar) o las valoraciones (noción de riesgo) requieren de una reflexión metodológica y semántica para actualizar conceptos teóricos. El auge de este tipo de cartografías obliga a hacer una revisión del estado del arte. Se abren interrogantes : ¿el mapa mental describe sobre todo lo que interesa representar al investigador ?, ¿qué es lo que se cartografía ?. La terminología considera apropiada la propuesta de una cartografía de sentimientos y valoraciones. Se reflexiona sobre la metodología para espacializar los resultados aunando el tratamiento cuantitativo y el cartográfico. En definitiva, esta investigación responde a las necesidades de los gestores territoriales en planificación urbana, gestión de riesgos, o, por interés científico, en la investigación aplicada.
La cartographie d’objets tels que des ressentis (une gêne) ou des représentations de l’espace vécu (un risque) relatés par des individus mobilise des bagages conceptuels et techniques nombreux, nécessitant une mise au point sémantique et méthodologique. Compte tenu de l’utilisation croissante de ce genre de cartographie, cet article discute l’état de la recherche dans ce domaine. Parfois nommée « carte mentale », cette expression relate-t-elle exactement ce que le chercheur veut représenter ? Quels objets cartographie-t-on ? Un éclaircissement du vocabulaire montre alors que l’expression « carte des ressentis et des représentations » est davantage adaptée. Par ailleurs, une discussion autour d’un travail méthodologique d’enquête et de traitement de la dimension spatiale de ce type de données révèle que l’enquête quantitative associée à une enquête cartographique est requise. In fine, cette recherche répond à un besoin observé des gestionnaires du territoire dans le cadre de planification urbaine ou de gestion des risques, au-delà du seul intérêt général scientifique en recherche appliquée.
Fichier principal
Vignette du fichier
mappemonde-4666.pdf (1.6 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive

Dates and versions

hal-03619955 , version 1 (25-03-2022)

Licence

Attribution - NonCommercial - ShareAlike

Identifiers

Cite

Aurélie Arnaud. Cartes et cartographie des ressentis et représentations d’individus : état des lieux, questions sémantiques et méthodologiques. M@ppemonde, 2020, 129, ⟨10.4000/mappemonde.4666⟩. ⟨hal-03619955⟩
38 View
51 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More