British Policy towards Tunis (1830-1881) - Aix-Marseille Université Access content directly
Theses Year : 1953

British Policy towards Tunis (1830-1881)

La politique britannique à l'égard de la Tunisie (1830-1881)

Abstract

Written through the extended study of the British official documents deposited in the archives and the personal papers of Gladstone and Granville, this thesis explains the difference between the objectives of the British and the French in Tunisia While French interests in Algeria and the Mediterranean basin in general led to expansion towards the East, British interest was to preserve Tunisia's position as a semi-autonomous part of the Ottoman Empire, or At least to maintain the status quo without there being any conflict with France which became impossible after the congress of Berlin in 1878. This thesis has never been published but will be followed by the publication of a series of articles "Les tentatives anglaises de pénétration économique en Tunisie (1856-1877)", Revue Historique, juillet-septembre 1955, p. 48-67. "Les Libéraux anglais et la question tunisienne (1880-1881)", Cahiers de Tunisie, 11, 3e trimestre 1955, p. 422-465. "Salisbury and The Tunisian question”, Saint Antony’s Papers, 1961, p. 101-138. "La France, la Grande-Bretagne et le problème de la réforme à Tunis (1855-1857)", Mélanges Charles-André Julien, Publications de la Faculté de Lettres et Sciences Humaines de Paris, Série Études et Méthodes, n° 1, 1964, p. 139-164.
Rédigée d'après l'étude des documents officiels britanniques déposés aux archives et les papiers personnels de Gladstone et de Granville, cette thèse explique la différence entre les objectifs des Britanniques et des Français en Tunisie dans les décennies qui précèdent l’instauration du Protectorat français : tandis que les intérêts français en Algérie et dans le bassin méditerranéen en général conduisaient à l'expansion vers l'Est, l'intérêt britannique était de préserver la position de la Tunisie en tant que partie semi-autonome de l'Empire ottoman, ou du moins de maintenir le statu quo, tout en évitant un conflit avec la France. Le Congrès de Berlin de 1878 qui consacre l’entrée de la Tunisie dans la zone d’influence française marquera l’échec de la stratégie anglaise. Cette thèse n'a jamais été publié mais donnera lieu à la publication d'une série d'articles : "Les tentatives anglaises de pénétration économique en Tunisie (1856-1877)", Revue Historique, juillet-septembre 1955, p. 48-67. "Les Libéraux anglais et la question tunisienne (1880-1881)", Cahiers de Tunisie, 11, 3e trimestre 1955, p. 422-465. "Salisbury and The Tunisian question”, Saint Antony’s Papers, 1961, p. 101-138. "La France, la Grande-Bretagne et le problème de la réforme à Tunis (1855-1857)", Mélanges Charles-André Julien, Publications de la Faculté de Lettres et Sciences Humaines de Paris, Série Études et Méthodes, n° 1, 1964, p. 139-164.
Fichier principal
Vignette du fichier
british-policy-towards-tunis-1830-1881-a-raymond-phd.pdf (15.06 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

tel-01402235 , version 1 (29-11-2016)

Licence

Identifiers

  • HAL Id : tel-01402235 , version 1

Cite

André Raymond. British Policy towards Tunis (1830-1881). History. University of Oxford, 1953. English. ⟨NNT : ⟩. ⟨tel-01402235⟩
438 View
1958 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More