Passé oublié, passé regagné : de l’émergence d’une génération d’héritiers - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles Expressions maghrébines Year : 2008

Passé oublié, passé regagné : de l’émergence d’une génération d’héritiers

Abstract

Une bonne partie de ce que l’on a appelé « la littérature “beur” » a été caractérisée par l’effondrement des pères et la confrontation de leurs enfants avec un enfermement spatial, social et économique, conduisant à l’errance ("Le Thé au harem d’Archi Ahmed" de M. Charef ou "Territoire d’outre-ville" de Mounsi). Le père exilé, c’est aussi, avec lui, le lieu des origines qui s’est estompé. À sa place, s’est imposé l’univers du « quartier ‘cousin’ », inlassablement arpenté. Depuis une dizaine d’années cependant, une nouvelle tendance a émergé : elle affirme le principe généalogique et incite à l’exploration du passé familial.

Domains

Literature
Fichier principal
Vignette du fichier
Expr maghr.Pinçonnat.pdf (231.11 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01344797 , version 1 (18-07-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01344797 , version 1

Cite

Crystel Pinçonnat. Passé oublié, passé regagné : de l’émergence d’une génération d’héritiers . Expressions maghrébines, 2008, Au-delà de la littérature « beur » ?, 7 (1), p. 13-31. ⟨hal-01344797⟩

Collections

UNIV-AMU
151 View
387 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More