Constitution, décentralisation et unité de l’État - Quelques propositions audacieuses - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles Revue générale des collectivités territoriales Year : 2014

Constitution, décentralisation et unité de l’État - Quelques propositions audacieuses

Abstract

Depuis le décret du 25 septembre 1792 de la Convention, déclarant que « la République française est une et indivisible », et en raison de l’empreinte laissée par le jacobinisme, la France est longtemps demeurée l’archétype de l’État unitaire. Mais, dans les années 1980, un important mouvement de décentralisation s’est enclenché afin de permettre aux collectivités d’accéder à une autonomie permettant l’adaptation des règles aux particularismes des territoires ; tandis que la Constitution de 1958 ne mentionne pas expressément le caractère unitaire de l’État. Alors qu’un acte III de la décentralisation est à l’ordre du jour , ce principe historique est plus que jamais discuté par la postmodernité des faits. Ajoutés audit « acte III » la reconnaissance de statuts particuliers, le droit à l’expérimentation et le référendum décisionnel local, les indices de l’effritement de l’unité sont chaque jour plus probants. Partant, bien que le texte de 1958 consacre juridiquement un État unitaire (I), les réformes engagées en matière de décentralisation participent – peut-être – d’un processus de formation progressive mais forcément implicite d’un « semifédéralisme de fait » (II).
Fichier principal
Vignette du fichier
Boris Barraud, Constitution, décentralisation et unité de l'Etat.pdf (440.54 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01367524 , version 1 (19-09-2016)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01367524 , version 1

Cite

Boris Barraud. Constitution, décentralisation et unité de l’État - Quelques propositions audacieuses. Revue générale des collectivités territoriales, 2014, 54, pp.3. ⟨hal-01367524⟩
323 View
4669 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More