Des animaux ordinaires ou étrangers ? Territoires bovins entre Woolf et Deleuze - Aix-Marseille Université Access content directly
Other Publications Year : 2015

Outlandish or Ordinary Animals? Bovine Territories Between Woolf and Deleuze

Des animaux ordinaires ou étrangers ? Territoires bovins entre Woolf et Deleuze

Abstract

Les animaux modernistes de Virginia Woolf ont influencé la philosophie animale de Deleuze et Guattari, comme ils l’attestent dans Mille Plateaux. Cet article se concentre sur la signification qu’ont ces références à l’esthéthique de Woolf pour la philosophie deuleuzienne, tout en se demandant comment nous pouvons mieux comprendre l’exploration woolfienne de l’animalité (surtout dans Between the Acts) en nous engageant de près dans le cadre conceptual de Deleuze (en particulier le « devenir animal » et la « dé » ou « re »-« territorialisation »). En traçant les incidences diverses de cet animal des plus domestiques — la vache — dans le travail des deux écrivains, l’article construit un argument autour du térritoire bovine partagée dans leurs écrits et des implications ontologiques et éthiques de celui-ci. Ainsi, il pose les jalons d’un territoire nouveau pour les études woolfiennes dans les champs des études animales at la philosophie contemporaine
Fichier principal
Vignette du fichier
ebc-2272.pdf (219.38 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Publisher files allowed on an open archive
Loading...

Dates and versions

hal-01429981 , version 1 (09-01-2017)

Identifiers

Cite

Nicolas Pierre Boileau. Des animaux ordinaires ou étrangers ? Territoires bovins entre Woolf et Deleuze . 2015, ⟨10.4000/ebc.2272⟩. ⟨hal-01429981⟩
88 View
201 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More