La fabrique d'une communauté transnationale au prisme des réseaux sociaux. Les Jummas entre France et Bangladesh. - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles Temporalités : revue de sciences sociales et humaines Year : 2018

La fabrique d'une communauté transnationale au prisme des réseaux sociaux. Les Jummas entre France et Bangladesh.

Abstract

In the field of migration studies, social networks represent a keystone in the analysis of transnational dynamics, which are processes bridging spaces of origin and destination over distance and time. This research deals with the building of social networks over a period of 30 years, in a group initially formed by 72 Jumma children, who were placed in French families in 1987, after their exfiltration from refugee camps in India where they had been exiled due to the civil war in Bangladesh. In their country, Jummas suffered centuries of oppression. The article combines a micro-scale analysis of individual trajectories, observed in the evolution of a few personal networks over a 25-year period, in order to understand the logics of belonging between here and there; and a meso-scale analysis of the social networks’ extensions that over time build a transnational community. By spatializing these networks, the paper analyzes how temporality and space question the role played by distance and connection in the territorial dynamics of belonging.
Les réseaux sociaux sont l'une des pierres angulaires des dynamiques transnationales, qui articulent dans les études sur la migration espaces d'origine et de destination au travers de liens maintenus à travers la distance et dans la durée. La recherche porte sur les temporalités, analysées sur trente ans, de la constitution de réseaux sociaux au sein d'un groupe composé initialement de 72 Jummas, une minorité opprimée du Bangladesh, arrivés enfants en France en 1987 à la suite d'une opération d'exfiltration depuis des camps de réfugiés situés en Inde, et placés dans des familles d'accueil dispersées sur le territoire national. L'article articule une analyse, à un niveau micro, des trajectoires individuelles, lues à travers l'évolution de quelques réseaux personnels, reconstitués à posteriori sur un quart de siècle, qui témoignent de l'évolution d'ancrages individuels, entre ici et là-bas, et, à un niveau méso, une lecture des processus plus collectifs de mise en réseau qui témoignent de la fabrique d'une communauté transnationale. Grâce à la spatialisation des processus de mise en lien, l'article analyse la façon dont temporalités et spatialités des réseaux posent la question du rôle de la distance et de la connexion dans les dynamiques territoriales.

Dates and versions

hal-01991933 , version 1 (24-01-2019)

Identifiers

Cite

Virginie Baby-Collin, Paul Nicolas. La fabrique d'une communauté transnationale au prisme des réseaux sociaux. Les Jummas entre France et Bangladesh.. Temporalités : revue de sciences sociales et humaines, 2018, 27/2018, https://journals.openedition.org/temporalites/4300. ⟨10.4000/temporalites.4300⟩. ⟨hal-01991933⟩
45 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More