Evolution des représentations et pratiques de l’oral à l’école : Co-construction d’un dispositif visant à développer les compétences orales et émotionnelles des élèves - Aix-Marseille Université Access content directly
Conference Poster Year : 2021

Evolution des représentations et pratiques de l’oral à l’école : Co-construction d’un dispositif visant à développer les compétences orales et émotionnelles des élèves

Abstract

Our research takes place in collaboration with the teaching team of an elementary school classified as a priority education network faced with the weakness of the oral skills of their students. If since the 1970s, the oral language has been at the center of concerns to fight against educational inequalities, its place in the programs has varied a lot according to the policies faced with academic failure (Langlois, 2012). In addition, despite institutional orders, the practice of teachers does not change. The oral is always considered as a means of communication and not as a learning object (Nonnon, 2011) because teachers struggle to translate the oral into educational objectives (Grandaty & Lafontaine, 2016). The main objective of this participatory research is to offer an innovative oral device at school. To achieve this, we first tested an oral system focused on emotions. The positive results lead us to propose, in a second step, this device to the teaching team to develop their practices and their representations of oral at school. Year 1 (2018-2019) “Test of the innovative oral device”: 3 classes CM1-CM2 divided into an experimental group (N = 34) (sequence of EMC on emotions targeting oral skills) and a group (N = 33) control (« traditional » EMC sequence on republican institutions). Data analyzes show an effect of the innovative device on the oral skills of the students in the experimental group (language production and identification-verbalization of emotions). The teachers questioned their speaking practices in the classroom and the place to give to work on emotions. A support by theoretical and practical resources on the oral and the emotions was then proposed to the teachers. Year 2 (2019-2020) "co-construction of the sessions": from the results obtained in year 1, the researchers supported the teachers in the construction of their own oral device according to the following protocol (1) teacher training meeting / research team, (2) co-construction of a ritualized oral session, (3) implementation in classrooms by teachers, (4) observation / regulation by the research team, (5) held weekly , by the teachers, of a logbook of ritualized golden sessions. A change in the oral practices of teachers in the classroom is underway and a change in their strategies for preparing and regulating these practices is associated with it. Construction, implementation and regulation work is underway. This study also had effects on the school climate of the school concerned by the project. Teachers report more peaceful relationships and more listening and sharing among students. The research team has developed its own training practices by implementing an interdisciplinary initial training module intended for future school teachers since the start of the 2019 school year. This module « Teaching oral at school » is built on the model of collaborative research (Sanchez & Monod-Ansaldi, 2015) carried out with the teachers of the project.
Notre recherche se déroule en collaboration avec l'équipe enseignante d'une école élémentaire d'éducation prioritaire (REP) confrontée à la faiblesse des compétences orales de leurs élèves. Si depuis les années 1970, la langue orale est au centre des préoccupations pour lutter contre les inégalités scolaires, sa place dans les programmes a beaucoup varié en fonction des politiques face à l'échec scolaire (Langlois, 2012). De plus, malgré les injonctions institutionnelles, la pratique des enseignants ne change pas. L'oral est toujours considéré comme un moyen de communication et non comme un objet d'apprentissage (Nonnon, 2011) car les enseignants peinent à traduire l'oral en objectifs pédagogiques (Grandaty & Lafontaine, 2016). Cette recherche participative a comme objectif principal de proposer un dispositif innovant d'oral à l'école. Pour y parvenir, nous avons, dans un premier temps, testé un dispositif d'oral centré sur les émotions. Les résultats positifs nous amènent à proposer, dans un second temps, ce dispositif à l'équipe enseignante afin de faire évoluer leurs pratiques et leurs représentations de l'oral à l'école. Année 1 (2018-2019) « Test du dispositif d'oral innovant » : 3 classes CM1-CM2 réparties en un groupe (N=34) expérimental (séquence d'EMC sur les émotions visant les compétences orales) et un groupe (N=33) contrôle (séquence « traditionnelle » d'EMC sur les institutions républicaines). Les analyses de données montrent un effet du dispositif innovant sur les compétences orales des élèves du groupe expérimental (production langagière et identification-verbalisation des émotions). Les enseignants ont questionné leurs pratiques de l'oral en classe et la place à accorder au travail sur les émotions. Un étayage par de ressources théoriques et pratiques sur l'oral et les émotions a alors été proposé aux enseignants. Année 2 (2019-2020) « co-construction des séances » : à partir des résultats obtenus en année 1, les chercheurs ont accompagné les enseignants dans la construction de leur propre dispositif d'oralité selon le protocole suivant (1) rencontre formative enseignants/équipe chercheurs, (2) co-construction d'une séance ritualisée d'oral, (3) mise en œuvre dans les classes par les enseignants, (4) observation/régulation par l'équipe chercheurs, (5) tenue hebdomadaire, par les enseignants, d'un journal de bord des séances ritualisées d'oral. Un changement des pratiques d'oral des enseignants en classe est engagé et une modification de leurs stratégies de préparation et de régulation de ces pratiques y est associée. Le travail de construction, de mise en œuvre et de régulation est en cours. Cette étude a également eu des effets sur le climat scolaire de l'école concernée par le projet. Les enseignants rapportent des relations plus apaisées et davantage d'écoute et d'échanges entre les élèves. L'équipe chercheurs a quant à elle fait évoluer ses propres pratiques de formation par la mise en œuvre d'un module interdisciplinaire de formation initiale destiné aux futurs professeurs des écoles depuis la rentrée 2019. Ce module « Enseigner l'oral à l'école » est construit sur le modèle de la recherche collaborative (Sanchez & Monod-Ansaldi, 2015) menée avec les enseignants du projet.
Fichier principal
Vignette du fichier
Pasquier_Rezzi_Poster_A4_Colloque_SFERE_2021.pdf (770.76 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03217494 , version 1 (04-05-2021)

Identifiers

  • HAL Id : hal-03217494 , version 1

Cite

Aurélie Pasquier, Lola Papon, Guillaume Ponthieu, Nathalie Rezzi. Evolution des représentations et pratiques de l’oral à l’école : Co-construction d’un dispositif visant à développer les compétences orales et émotionnelles des élèves. Colloque SFERE-Provence (FED4238) / AMPIRIC - Apprentissages, stratégies et politiques éducatives. Quelles interdisciplinarités, méthodologies et perspectives internationales?, Mar 2021, Marseille, France. ⟨hal-03217494⟩
230 View
231 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More