Les ambivalences des politiques locales de déplacements au concret de la conception d’un projet d’espace public : le cas du Vieux-Port de Marseille - Aix-Marseille Université Access content directly
Journal Articles Flux - Cahiers scientifiques internationaux Réseaux et territoires Year : 2022

The ambivalences of local transport policy faced with the realities of a public space redevelopment project: the case of the Marseille Vieux-Port

Les ambivalences des politiques locales de déplacements au concret de la conception d’un projet d’espace public : le cas du Vieux-Port de Marseille

Abstract

This article contributes to the analysis of urban redevelopment projects aiming at the redeployment of alternative modes of transport to the car. More specifically, its aim is to analyse how ambivalences embedded in local mobility policies tend to affect urban redevelopment projects. Based on theoretical frameworks derived from work on urban design, it studies the genesis of a project for the redevelopment of public a space by combining the organisational analysis of its collective production system (the actors and procedures involved) and the substantial analysis of its actual content (the issues and the redevelopment priorities in contention). It takes as a case study the Vieux-Port of Marseille whose redevelopment as a public space is at the interface between transport and urban design. The redevelopment of the Vieux-Port, which began in 2009 with the launch of an international design competition aimed at its partial pedestrianisation, is part of an overall strategy to reorganise transport and traffic in the centre of Marseille. This award-winning urban development thus constitutes an example conducive to the empirical observation of the encounter, in the same space and on the same design stage, of a diversity of urban design approaches. The case study is based on two complementary methodologies: a literature review enabling the project to be placed within a broad spatial and temporal trajectory, and the realisation of semi-directive interviews with the stakeholders involved in the management and design of the project. The results obtained contribute, on the one hand, to research dealing with new cooperation frameworks for the production of urban projects, and on the other hand, to the spatial manifestations of urban mobility policies
Cet article participe de l’analyse des projets d’aménagement urbain visant un redéploiement des modes alternatifs à l’automobile. Plus particulièrement, il cherche à éclairer la manière dont les ambivalences contenues dans les politiques locales de mobilité tendent à se répercuter sur les projets d’aménagements urbains. En appui sur des cadres théoriques issus des travaux sur la conception en urbanisme, celui-ci étudie la genèse d’un projet de réaménagement d’espace public en croisant l’analyse organisationnelle de son dispositif de production collective (les acteurs et les procédures engagés) et l’analyse substantielle de son contenu concret (les enjeux et les partis pris d’aménagement en balance). Il prend pour cas d’étude un projet de réaménagement d’espaces publics à l’interface entre transports et aménagement urbains : le Vieux Port de Marseille. Amorcé en 2009 par le lancement d’un concours international de maîtrise d’œuvre visant sa semi-piétonnisation, le réaménagement du Vieux-Port participe d’une stratégie globale de réorganisation des déplacements et des circulations à l’échelle du centre de Marseille. Cet aménagement urbain primé constitue ainsi un exemple propice à l’observation empirique de la rencontre, sur un même espace et une même scène de conception, d’une diversité d’approches de la conception urbaine. L’étude de cas proposée se fonde sur deux méthodologies complémentaires : l’analyse d’un ensemble de corpus permettant de replacer le projet dans une trajectoire spatiale et temporelle large, et la passation d’entretiens semi-directifs auprès des parties prenantes du pilotage et de la conception du projet. Les résultats obtenus éclairent, d’une part, les travaux s’intéressant aux nouveaux cadres de coopération dans la production des projets d’urbanisme et, d’autre part, ceux portant sur les déclinaisons spatiales des politiques de mobilité urbaine.
Fichier principal
Vignette du fichier
Article-Vieux-Port_Romeyer_Hernandez_Flux.pdf (1.92 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-03625474 , version 1 (13-01-2023)

Identifiers

Cite

Benoit Romeyer, Frédérique Hernandez. Les ambivalences des politiques locales de déplacements au concret de la conception d’un projet d’espace public : le cas du Vieux-Port de Marseille. Flux - Cahiers scientifiques internationaux Réseaux et territoires, 2022, N° 127 (1), pp.28-47. ⟨10.3917/flux1.127.0028⟩. ⟨hal-03625474⟩
115 View
51 Download

Altmetric

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More