Transitivité et discours direct : une relation qui ne va pas de soi - Aix-Marseille Université Access content directly
Conference Papers Year : 2024

Transitivité et discours direct : une relation qui ne va pas de soi

Abstract

La transitivité à l’œuvre dans les langues indo-européennes a fait l’objet de nombreuses recherches menées par des linguistes inscrivant leurs travaux dans différentes approches théoriques. Dans le cas du discours rapporté, il s’agit de mettre au jour la nature des relations syntaxiques existant entre un segment contextualisant et un discours cité qui l’accompagne. Il est indéniable que des verbes transitifs, le plus souvent des verbes de parole ou de communication, sont très souvent employés dans les segments introducteurs de discours direct. Par ailleurs, la présence abondante de verbes intransitifs ou de verbes transitifs indirects comme verbes introducteurs de discours direct, aussi bien dans des segments contextualisants en position initiale qu’en position incise, illustre le besoin de dépasser les limites d’un modèle dans lequel le discours cité occupe la position de complément d’objet direct d’un verbe introducteur. Les recherches menées dans cette étude montrent que l’hypothèse de « transitivisation » du discours direct mérite d’être remise en cause. Les récents travaux de Frédéric Gachet (2015) et d’Aude Laferrière (2018) démontrent l’actualité de ces questionnements pour les incises de discours direct. La présente recherche envisage de réinterroger la notion de transitivité dans une approche énonciativiste mettant en perspective des phénomènes linguistiques à partir d’observables provenant d’un large corpus d’articles de presse du quotidien français Le Monde.

Domains

Linguistics
Fichier principal
Vignette du fichier
shsconf_cmlf2024_01020.pdf (1.28 Mo) Télécharger le fichier
Origin Publisher files allowed on an open archive
Licence

Dates and versions

hal-04630995 , version 1 (01-07-2024)

Licence

Identifiers

Cite

Grégoire Lacaze. Transitivité et discours direct : une relation qui ne va pas de soi. Congrès Mondial de Linguistique Française, Franck Neveu; Sophie Prévost; Aurore Montébran; Agnès Steuckardt; Gabriel Bergounioux, Jul 2024, Lausanne, France. pp.01020, ⟨10.1051/shsconf/202419101020⟩. ⟨hal-04630995⟩
0 View
0 Download

Altmetric

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More